Poets’ Band samedi 16 juin à 19h00

Le Poets’ Band (autrefois Melting Poets) revient pour une seconde représentation au théâtre des Blondes Ogresses samedi 16 juin à 19h00, avec de nouveaux invités.

Poets'Band ogresses juin 2018-3-1

Blondes Ogresses, 28 rue Etex, 75018 Paris, Métro Guy Moquet ou Bus 31. Réservations sur Billetreduc :  http://www.billetreduc.com/212142/evt.htm Participation au chapeau

Printemps des poètes

PHILIPPE BOTTA, saxophones, flûtes, composition. Après avoir débuté dans le rock alternatif, apprentissage du jazz au sein de petites formations et grands orchestres. Parallèlement il s’ouvre aux musiques latino-americaines,  tournées et enregistrements aux Antilles et en Amérique du Nord. A partir des années 90, l’exploration continue autour des musiques issues du bassin méditerranéen. Actuellement membre du trio Hradcany (avec Serge Adam et David Venitucci) qui s’inspire des musiques issues des Balkans en réservant toujours une part importante à l’improvisation. Dernier cd : Y’ocam, Musea records, Believe, novembre 2017. (http://www.quoideneufdocteur.fr/catalogue) https://www.facebook.com/philippe.botta.75

PAUL DALMAS-ALFONSI, natif de l’Ampugnani, est ethnologue, traducteur, poète. Auteur de Pruverbii è detti corsi (Rivages, 1984, rééd. 2004), de La Corse de Francesca Maria (Payot 1995), et de Contes corses aux éditions du Petit Pavé (2012), chez Elytis (2013) et dernier en date, Le Périple de deux captifs, un conte corse, aux Éditions Flies France(2016). Nombreuses publications en revue également, dont La Passe. http://racines-corses.fr/art-et-culture/paul-dalmas-alfonsi-publications/

TRISTAN FELIX, poète et artiste polyphrène et polymorphe, elle chronique, a publié en vers et en prose une quinzaine de recueils, a codirigé avec P. Blondeau La Passe, une revue des langues poétiques; écrit dans de nombreuses revues. Dessinatrice, photographe, marionnettiste (Le Petit Théâtre des Pendus) et clown trash (Gove de Crustace), elle jongle avec ses langues imaginaires. En 2008, elle cofonde L’Usine à Muses, pour la promotion des arts vifs et de la poésie, et fabrique des films avec nicAmy. Son univers est onirique et fantastique, entre théâtre de rue intérieure, cabinet de curiosités animales et cirque poétique. http://www.tristanfelix.fr/

ALAIN MARC, poète, écrivain et essayiste français né en 1959. Son écriture aborde tour à tour la poésie contemporaine, la poésie sociale, la poésie en regard d’un plasticien, l’essai et la nouvelle. Nombreuses publications, livres sonores, livres d’artistes – derniers en date : Le Grand cycle de la vie ou l’odyssée humaine (poésies sonores enregistrées et composées par Laurent Maza en 2014), Poésies non hallucinées avec des œuvres de Christian Jaccard, Éditions du Petit Véhicule, 2017 -. Contributions à moult revues, lectures publiques et performances. http://alainmarcecriture.free.fr/

MAURICE MOURIER, romancier, poète, critique de cinéma (sous le pseudonyme de Michel Mesnil à la revue Esprit), essayiste, actuellement membre des Comités de rédaction des revues Diasporiques et La Nouvelle Quinzaine littéraire, et contributeur régulier à La Quinzaine littéraire de Maurice Nadeau, depuis 1994). Principales publications sous le nom de Maurice Mourier : Le Miroir mité, roman, Gallimard, 1972, Godilande ou Journal d’un mort, Gallimard, 1974, Parcs de mémoire, roman, Denoël, 1985, Comment vivre avec l’image, Nouvelle Encyclopédie Diderot, directeur de l’ouvrage et contributeur, PUF, 1989, Les Nuits de Narra, EST-Samuel Tastet, 2006, Ajoupa-Bouillon, EST-Samuel Tastet, 2009, On se sent moins jeune par temps pluvieux, recueil de poèmes, Editions Caractères, 2009, L’ivre de bords, Editions Caractères, 2013, Par une forêt obscure, Editions de l’Ogre.

PASCALINE MOURIER-CASILE est une universitaire spécialiste de la littérature du XIXe et du XXe, et en particulier du surréalisme. Elle est aussi enseignante, critique littéraire et artiste peintre. Dernières publications : La fente d’eau, récit poétique édité par Maurice Nadeau, 2011 ; aquarelles pour Le Léopard étoilé, de François Lescun, Editions Caractères, 2017. Oeuvres plastiques

ANNE PESLIER, poète, membre actif de l’association Un oiseau sur l’épaule : poésie à Laval, fait également partie de L’Usine à Muses cofondée par Tristan Felix. Elle est l’auteur de Lettre à Louise Labé aux éditions Pré≠carré et de L’écaille du serpent aux éditions Wigwam. Nombreuses publications dans les revues Arpa, Contre-allée, Diérèse, La Passe, Les Cahiers de Tinbad, L’Intranquille, etc.

ISABEL VOISIN, poète, contributions à plusieurs ouvrages collectifs (Catalogue du Mois off de la photographie à Paris ; recueil photographique de Martial Verdier, Les Ambassadeurs, anthologie aux éditions de la SIÉFÉGP), publications dans les revues Cairns, Décharge, D’Ici-là, La Passe, Le Pan poétique des muses, L’Intranquille, Traction brabant, etc. https://isabeljust.wordpress.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s