Ces langues étrangères qui sont les nôtres

Langue perdue

amputation

on n’a pas vraiment

les deux

pieds sur terre

on tangue

entre deux

langues

la maîtrisée

et la

disparue

celle

qu’on nous a arrachée

mais qui frémit encore

juste là

sous la peau

IV, extrait de Saisons et deuils

 

in alainmarclectures.free.fr/autreslectures.htm

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s